Tabac semois pour pipe

Promotions

Lettre d'informations

Tabac semois pour pipe

Il est très difficile de fixer l’époque exacte où le tabac fut introduit dans la vallée de la semois. Bien qu’on signale déjà sa présence dans notre région au 17ème siècle et que vers 1850 certains fumeurs en cultivaient pour leur consommation personnelle, ce n’est qu’à partir de 1855 que le tabac commença timidement à être commercialisé par Mon...

Il est très difficile de fixer l’époque exacte où le tabac fut introduit dans la vallée de la semois. Bien qu’on signale déjà sa présence dans notre région au 17ème siècle et que vers 1850 certains fumeurs en cultivaient pour leur consommation personnelle, ce n’est qu’à partir de 1855 que le tabac commença timidement à être commercialisé par Monsieur J.PIERRET un ancien instituteur de Alle sur Semois ; il fit l’essai d’un are de tabac qui fut une réussite tant en rendement qu’en qualité. Ce fut le démarrage de la culture du « Tabac de la Semois » reconnu pour son arôme particulier. A partir de cette époque, cette nouvelle culture se développa très rapidement dans toute la vallée. D’un are en 1885, on passe à 85Ha en 1895. 400Ha en 1913, 450Ha en 1925, pour arriver à plus de 575Ha en 1951, soit plus de 12.000.000 de plants de tabac produisant environ 1000 tonnes de tabac sec. La grande partie de cette production étant fabriquée sur place par une cinquantaine de petits planteurs-fabicants qui pratiquaient surtout, comme encore actuellement, la vente directe aux consommateurs. Aujourd’hui, on ne compte plus que quelques planteurs pour une surface total de quelques hectares. Le déclin de la culture du tabac de la Semois se fit sentir dès 1952 suite à l’apparition sur le marché belge des tabacs étrangers, moins chers, destinés au développement de la cigarette industrielle. A cela est venu s’ajouter une maladie inconnue à ce jour en Belgique le « Peronospora » (mildiou ou moisissure bleue) qui provoqua la destruction de nombreuses récoltes. De plus, suite au développement du tourisme dans la vallée, les terres sont converties en terrains de camping ou occupées par des secondes résidences, les autres ayant été boisées de résineux. Aujourd'hui depuis 2000, la situation s’est stabilisée, il reste dans la vallée quelques planteurs et fabricants qui se consacrent à la culture et la fabrication artisanale de ce Tabac Semois, produit naturel du terroir d’une qualité reconnue exceptionnelle.

Pour les produits de tabac, nous honorerons toutes les commandes passée avant le 19 mai 2016, après la vente de tabac et de cigarettes éléctroniques sera interdite en Belgique.

Détails

Tabac semois pour pipe Il y a 14 produits.

Sous-catégories

  • Vincent Manil...

    DE RETOUR DANS NOTRE ASSORTIMENT. Le tabac Semois, fabriqué avec la plus grande attention par Vincent Manil, de façon traditionnelle et 1OO% artisanale est destiné à la pipe ou à rouler. Il est disponible en coupe grosse : la brumeuse, moyenne : la réserve du patron, fine : fleur du pays. Fabriqué à partir du Semois planté dans la vallée, nous vous garantissons un tabac naturel. Existe en 100gr, 250gr,500gr. voir sur:

  • Didolux A Rochehaut
    Le Didolux est une ancienne marque de la semois, mais ce tabac n'est plus cultivé dans la région mais en Flandre et est composé de mélange mais n'est plus du véritable semois.
  • Joseph Martin...

    TABAC DE LA SEMOIS MAISON MARTIN Notre maison, située au cœur de la vallée de la Semois, a été fondée en 1886. Notre spécialité, la transformation du tabac de la Semois en tabac pour pipe, tabac pour cigarettes, cigares et cigarillos naturels, résulte du savoir-faire de 4 générations d’hommes du terroir. La vallée de de la Semois nous offre un cadre extraordinaire et propice à la culture du Tabac de la Semois, 100% naturel.

par page
Résultats 1 - 12 sur 14.
Résultats 1 - 12 sur 14.